Effet de la pression

Top PDF Effet de la pression:

Effet de la pression sur les propriétés  structurales et élastiques  du MgSe

Effet de la pression sur les propriétés structurales et élastiques du MgSe

A Cause de l’importance des matériaux à l’application technologique, il devient nécessaire d’étudier leurs comportement sous l’effet d’une perturbation extérieure (température, pression, champ électrique etc.…). L’étude théorique ou expérimentale des propriétés physiques des matériaux sous l’effet des pressions élevées a débuté depuis longtemps [10,11] est éprouvée une très grande activité. La difficulté expérimentale de cette étude a été élevée par le développement de la cellule à enclume de diamant (DAC, Diamand-Anvil Cells) [12]. La haute pression peut avoir des effets sur les propriétés chimiques et physiques de la matière [13] et souvent des nouvelles phases cristallines qui apparaissent. Sous pression les propriétés structurales sont étroitement déterminées par les constantes élastiques, puisque ces derniers constituent le lien et la liaison entre le comportement mécanique et dynamique du cristal. Par conséquent peut nous informer sur la nature des forces existant dans le matériau et par suite de sa structure. Donc l’étude des propriétés structurales et élastiques a un rôle très important dans la science de la matière condensée et notamment, la prédiction des propriétés des matériaux sous des conditions externes [14]. C’est dans ce cadre qu’il s’inscrit notre travail, qui vise à étudier l’effet de la pression hydrostatique sur les propriétés structurales et élastiques du semi-conducteur MgSe. Nous essayons à mener une simple contribution pour la caractérisation de ce système.
En savoir plus

96 En savoir plus

Effet de la pression parentale à la réussite scolaire, de l'importance parentale, de l’anxiété et de la dépression sur la consommation de psychotropes chez l’adolescent selon l’âge et le sexe

Effet de la pression parentale à la réussite scolaire, de l'importance parentale, de l’anxiété et de la dépression sur la consommation de psychotropes chez l’adolescent selon l’âge et le sexe

Déclaration de consentement parental J’accepte que mon enfant participe à la recherche intitulée : « Consommation de substances psychotropes chez l’adolescent de niveau secondaire : effet d’un programme de prévention, de la psychopathologie et de la perception du réseau social sur l’évolution de la consommation et le risque d’abus selon le genre ». Un des objectifs concerne l’identification des facteurs de succès pouvant être considérés comme favorisant une réduction de la consommation considérant le programme de prévention de la toxicomanie et d’autres dépendances instauré à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets depuis quelques années. Un deuxième objectif de cette recherche est de mieux cerner les relations qu’un adolescent entretient avec les personnes importantes de son réseau social, c’est-à-dire ses parents, ses amis et les principales personnes adultes de son entourage. Pour ce faire, je suis d’accord pour que mon enfant réponde aux questionnaires suivant: Un questionnaire sociodémographique qui permet de relever certaines variables sociales pertinentes (vivre avec ses parents, rang dans la famille, communication avec l’entourage, etc.) la grille de dépistage de consommation problématique d’alcool et de drogues chez les adolescents et adolescentes (DEP-ADO) afin d’établir le portrait global de consommation chez les adolescents, l’inventaire d’estime de soi social qui a pour but de décrire l’estime de soi qu’un adolescent a de lui-même, le questionnaire de Perception de l’environnement des personnes (PEP) qui vise à connaître la perception de son réseau social et le SCL-90-R un instrument qui permet d’estimer la présence et l’intensité de certaines difficultés psychologiques chez les adolescents, le cas échéant.
En savoir plus

150 En savoir plus

Effet de la pression interstitielle sur la réponse sismique des sols : modélisation numérique 1D-3 Composantes

Effet de la pression interstitielle sur la réponse sismique des sols : modélisation numérique 1D-3 Composantes

fective moyenne due à l’augmentation de la pression interstitielle. Cette approche, qui permet de simuler la liquéfaction et la mobilité cyclique des sables, est ba- sée sur les corrélations entre le travail de cisaillement et la pression interstitielle obtenues par Towhata et Ishihara (1985). Les équations du front de liquéfac- tion ont été formulées par Iai et al. (1990a,b), et le concept est brièvement expliqué ci-dessous.

7 En savoir plus

Effet de la pression temporelle sur la cognition dans une tâche de jeu informatisé

Effet de la pression temporelle sur la cognition dans une tâche de jeu informatisé

Pression temporelle 11 Résumé La pression temporelle peut avoir différents effets sur les processus impliqués lors d'une prise de décision. Ainsi, elle semble davantage affecter le s-mode, qui constitue un mode de traitement sélectif de l'information, utilisant la mémoire de travail abstraite, se prêtant à un rapport verbal à posteriori et donc considéré comme davantage relié à un apprentissage explicite. De plus, l'entraînement à une tâche peut amoindrir les effets de la pression du temps. Soixante sujets effectuent une tâche de jeu informatisé où deux modes de traitement de l'information sont mis en relief. De plus, différentes périodes d'entraînement au jeu sont présentes. Les résultats démontrent que la pression temporelle semble effectivement avoir un effet plus grand au niveau de la composante explicite (s-mode) du jeu. Par ailleurs, l'entraînement à la tâche ne semble pas affecter la performance au jeu lors de la présence de pression du temps.
En savoir plus

56 En savoir plus

Effet de la pression sur le phénomène de cloquage des films minces

Effet de la pression sur le phénomène de cloquage des films minces

délaminée du film qui est cloquée. Ce résultat montre que la pression atmosphérique extérieure s’exerçant sur un film cloqué en compression, combinée au caractère rigide du substrat, empèche les cloques de pouvoir s’étendre sur toute la zone délaminée du film. Cet effet combiné du substrat et de la pression limite donc la dimension latérale des structures de cloquage et par voie de conséquence leur déflexion maximale. On peut alors raisonnablement supposer que la partie reposée du film, qui est considérable en proportion, peut jouer un rôle majeur dans la croissance/propagation des cloques, en modifiant en particulier les conditions mécaniques en front de fissure à l’interface film/substrat. Faute de temps, nous n’avons pu aller plus loin dans ces calculs. Des modélisation complémentaires devraient être entreprises pour quantifier cet effet, et comparer les tendances obtenues aux résultats expérimentaux (Figures ( 1.13 ) et ( 1.14 )). Enfin, il est à noter que ces résultats semblent au premier abord en désaccord avec le comportement mécanique observé après la découpe FIB (pas de variation de b constatée). L’effet étudié n’est seulement observable que pour des cloques perturbées, i.e. au delà d’une valeur critique de b qui n’était a priori pas atteinte dans ce cas expérimental.
En savoir plus

139 En savoir plus

Caractérisation de la transition de phase cubique-quadratique sous haute pression et son effet sur les propriétés électroniques et optiques de SrTiO3

Caractérisation de la transition de phase cubique-quadratique sous haute pression et son effet sur les propriétés électroniques et optiques de SrTiO3

Chapitre IV Résultats et discussions 62 Des résultats similaires ont été signalés dans des travaux antérieurs, mais la valeur de la bande d'énergie interdite mentionnée ici est d'environ 60% de moins que la valeur déterminée expérimentalement [53]. De plus, l'utilisation de la fonctionnelle hybride B3PW d‟échange et de corrélation surestime la bande d'énergie interdite de 8% par rapport aux résultats expérimentaux [54]. La figure (IV-13) montre l'effet de la pression sur la bande d'énergie interdite. En effet la largeur de la bande d'énergie interdite augmente de manière linéaire dans l‟intervalle des pressions de 6 à 12 GPa. Par ailleurs, aucun changement significatif n‟est observé dans les courbes de dispersions pour les structures de bande ou pour les densités d'états figures (IV-12 et IV-14) et (IV-15 et IV-16) respectivement pour des pressions de 6 et 12 GPa dans la phase tétragonale de SrTiO 3 .
En savoir plus

87 En savoir plus

" Étude d'une Décharge à Barrière Diélectrique (DBD) homogène dans l'azote à pression atmosphérique : Effet mémoire et Optimisation du transfert de Puissance"

" Étude d'une Décharge à Barrière Diélectrique (DBD) homogène dans l'azote à pression atmosphérique : Effet mémoire et Optimisation du transfert de Puissance"

Ainsi, l’augmentation du taux d’(MDSO conduit à une destruction plus efficace des métastables N 2 (A 3  u + ) entre deux décharges et donc de l’effet mémoire. L’augmentation de la vitesse de dépôt passera donc nécessairement par un accroissement de la puissance combiné à une solution permettant de maximiser l’effet mémoire d’une décharge à la suivante de manière à pouvoir augmenter la proportion de gaz réactifs. Dans ce cadre, l’objectif de ce chapitre est d’étudier le transfert de puissance dans une décharge de Townsend à la pression atmosphérique en gaz vecteur azote. Pour cela, après avoir discuté la problématique de la limitation de la puissance en régime homogène, nous présenterons les deux approches étudiées dans le cadre de cette thèse qui sont basées sur l’optimisation, d’une part, de la capacité équivalente des barrières diélectriques et, d’autre part, du type d’alimentation.
En savoir plus

122 En savoir plus

Une reconstruction historique du concept de pression atmosphérique

Une reconstruction historique du concept de pression atmosphérique

Le dispositif barométrique de Torricelli est introduit dans le globe de verre. A ce moment de l’expérience, le mercure du tube reste au même niveau que lorsqu’il se trouve à l’air libre. Cela signifie que l’action de l’air dans le globe sur le mercure ne se réduit pas à son poids (dans le globe celui-ci est inférieur). A l’effet du poids de l’air s’ajoute une action dynamique dans toutes les directions que Boyle appelle « ressort » de l’air (Boyle 1660). Ensuite, lorsque le pompage commence, le niveau du mercure contenu dans le tube diminue jusqu’à atteindre un niveau très proche de celui du mercure de la cuve. La contribution de Boyle vient confirmer l’hypothèse de l’action de l’air atmosphérique et complète de manière ingénieuse la conception de Blaise Pascal concernant la pression. Quelques années plus tard, c’est un raisonnement fondé sur l’analogie entre l’air et l’eau qui conduit Edme Mariotte à réaffirmer l’hypothèse de la pression atmosphérique. Dans son Discours sur la nature de l’air, il suggère de plonger le dispositif barométrique de Torricelli dans l’eau à différentes profondeurs (Mariotte 1676, p. 150). Les variations de la colonne de mercure consécutives à cette immersion confirment les effets de l’action de l’air puisqu’elles sont de même nature que celles constatées par Pascal et Boyle dans l’air.
En savoir plus

11 En savoir plus

Le soin sous pression

Le soin sous pression

Les longues peines : de la neutralisation longue au risque zéro ? 23 Je l’ai évoqué plus haut, l’autre branche du processus de dualisation (aujourd’hui remis en cause par le retour des courtes peines) consiste à renforcer la répression de certaines catégories d’infraction, produisant un allongement général des durées moyennes des longues peines de prison. Pour comprendre, par-delà l’évolution des textes législatifs, l’allongement des longues peines de prison, il faut lier une tendance à la reconnaissance des victimes et de leurs droits, une approche en terme de réduction des risques, et une ligne politique qui vient de basculer dans une recherche du risque zéro. En effet, la monstruosité des crimes, de sang et, de manière croissante, sexuels, se double d’une affirmation du risque zéro comme seul paradigme possible. Ici, il ne s’agit donc plus tant de transformer un individu que d’adopter des mesures d’élimination sociale et/ou de contrôle perpétuel au nom de l’intolérabilité absolue de certains crimes.
En savoir plus

14 En savoir plus

Le concept de pression temporelle ultime et sa mesure

Le concept de pression temporelle ultime et sa mesure

Implications managériales Le bénévolat constitue un premier champ d’application pour la PTU. Il en résulte des implications pour les associations, cherchant à fidéliser les bénévoles retraités pour lutter contre le turn-over (Cerphi, 2010). En effet, cette recherche montre un lien entre la dimension positive de la PTU et les motivations autodéterminées égoïstes (relations, découverte, bien- être etc.). Il conviendrait ainsi, dans la communication, d’intégrer les aspects positifs du temps restant à vivre à travers des références à une « nouvelle vie », « un temps pour s’épanouir ». Ces éléments ne sont pas sans rappeler « l’identity renaissance » de Schau, Gilly et Wolfinbarger (2009), c’est-à-dire la renaissance d’une identité de consommateur suite à la disparition de l’identité professionnelle chez les retraités. La consommation d’expériences de bénévolat permettrait ainsi un renouveau, un ajout d’éléments à son histoire de vie. Ces allusions à la dimension affective de la PTU, associées à des missions telles que l’organisation de manifestations sportives ou culturelles, pourraient alors attirer ces retraités en quête d’expériences enrichissantes sur le plan psychosocial.
En savoir plus

44 En savoir plus

Étude de la pression pariétale et du bruit de couches limites turbulentes avec gradients de pression.

Étude de la pression pariétale et du bruit de couches limites turbulentes avec gradients de pression.

avec une ´echelle de couleur logarithmique pour le cas APGs pour ωδ ˚ ref {U e “ 20.8. Pour des fr´equences suffisamment ´elev´ees, la th´eorie des rayons peut s’appliquer et ainsi, une valeur critique de l’angle de rayon peut ˆetre d´efinie. Au dessus de cette valeur, un rayon ne peut p´en´etrer l’´ecoulement en raison d’une forte r´efraction caus´ee par les gradients de vitesse de la couche limite. Une onde est donc pi´eg´ee entre ce rayon maximum et la paroi, il rebondit donc entre les deux. Selon Abrahams et al.[ 2 ], lorsque de nombreuses ondes sont ainsi bloqu´ees, elles peuvent former des caustiques ainsi que des r´egions localis´ees o` u la pression est plus intense. Ils soutiennent de plus que ces caustiques peuvent ainsi participer aux ph´enom`enes d’auto-entretien de la couche limite turbulente ` a condition que la gamme de fr´equences acoustiques soit compatible avec les fr´equences caract´eristiques des sch´emas quasi-p´eriodiques des mouvements coh´erents dans la couche limite. Sur la paroi solide, l’acoustique est difficilement observable pour des basses fr´equences car elle est m´elang´ee au domaine convectif. N´eanmoins, pour des fr´equences plus ´elev´ees, l’approximation des rayons peut ˆetre utilis´ee pour observer les effets de r´efraction et de canalisation. Le trac´e de rayons pour le cas ZPG est repr´esent´e sur la figure 5.26. On peut observer dans la limite haute fr´equence, que l’acoustique pr`es de la paroi est essentiellement propag´ee dans la direction aval ` a cause des ondes canalis´ees, et que la partie acoustique dans la direction oppos´ee ` a l’´ecoulement est difficile ` a observer en raison des effets de r´efraction (seul l’effet de diffusion turbulente induit des niveaux non nuls vers l’amont).
En savoir plus

171 En savoir plus

Effet de transitoires oxygénés sur l'oxydation et la corrosion sous contrainte d'un acier inoxydable 316L écroui en milieu primaire des réacteurs à eau sous pression

Effet de transitoires oxygénés sur l'oxydation et la corrosion sous contrainte d'un acier inoxydable 316L écroui en milieu primaire des réacteurs à eau sous pression

Le potentiel de corrosion a un impact très important sur la nature des espèces thermodynamiquement stables formées dans ces conditions ; en particulier, Beverskog et al prévoient la dissolution du chrome sous haut potentiel (milieu aéré) (Beverskog et al., 1999). En milieu REB, la chimie du milieu (milieu oxygéné « NWC » ou hydrogéné « HWC ») a un effet sur la nature de la couche externe, avec de l’hématite formée en conditions les plus oxydantes, parfois associée à la magnétite et/ou la maghemite (Tableau 2). En revanche, il ne semble pas y avoir d’effet avéré sur la couche interne d’oxyde, sachant que dans la plupart des études, ni la nature ni la composition de cette couche ne sont finement caractérisées. En milieu REB toujours, lorsque les échantillons sont exposés alternativement aux conditions oxygénées et hydrogénées, la nature des oxydes de la couche externe correspond à celle du milieu de la dernière séquence d’oxydation. En d’autres termes, les modifications de nature de la couche externe entre les conditions HWC et NWC sont réversibles. Encore une fois, des analyses et observations complémentaires seraient nécessaires pour ce qui concerne la couche interne. On peut noter que, même si les teneurs en oxygène ou hydrogène dissous dans les milieux REB NWC et HWC ne sont pas très importantes (quelques centaines de ppb de chaque gaz), les potentiels de corrosion dans les deux types de milieux correspondent aux valeurs des « quasi-plateaux » présentés plus haut. En revanche, après deux expositions successives en conditions REB désaérées puis fortement oxygénées (ou inversement), les résultats de Kuang et al suggèrent que la nature des cristallites externes et la composition de la couche interne ne sont pas celles obtenues au cours de la seconde exposition, ce qui va à l’encontre de la « réversibilité » de la nature des couches qui semble être valable entre les conditions HWC et NWC (Kuang et al., 2012).
En savoir plus

261 En savoir plus

Dépôt organosilicie par plasma froid basse pression et pression atmosphérique sur substrats microstructurés

Dépôt organosilicie par plasma froid basse pression et pression atmosphérique sur substrats microstructurés

Les systèmes optiques, depuis leur apparition durant l’antiquité jusqu’à nos jours, ont toujours été fondés sur des systèmes continus. Le principe de la lunette ophtalmique, basé sur la déviation de la lumière par un dioptre, (créé au XVIIIème siècle) n’a pas changé depuis son invention. La société Essilor, qui est à l’origine des principales innovations sur ce marché, telles que le verre progressif (Varilux ® ) ou l’utilisation de polymère, a souhaité préparer un saut technologique, tant dans l’appréhension de la fonction optique des verres que dans leur mode de production. Une des idées novatrices pour créer cette rupture, est l’introduction de fonctions actives dans le verre ophtalmique. En effet, rendre les verres ophtalmiques actifs permet non seulement l’ajout de nouvelles fonctions, comme par exemple l’inscription d’information, mais aussi une approche différente des principales fonctions des verres, telle que la correction. La volonté d’insérer des fonctions actives dans les verres ophtalmiques a naturellement conduit Essilor à se tourner vers le domaine de la microélectronique et à faire appel à un concept nouveau, l’optique digitale. Le dispositif optique est alors non plus continu mais discrétisé en pixels, sur lesquels on peut agir indépendamment afin de moduler la phase et l’amplitude de l’onde incidente.
En savoir plus

230 En savoir plus

Censure invisible et pression de conformité médiatique

Censure invisible et pression de conformité médiatique

L’existence sous certains ré- gimes (Tunisie, Iran, Chine) d’une censure d’État aussi forte qu’arbitraire, pour évidente qu’elle soit, ne doit donc pas conduire à baisser la garde dans nos pays démocratiques. La dé- mocratie, vue comme processus jamais achevé et toujours sus- ceptible de régression, trouve en effet son répondant du côté d’une liberté d’expression qui, bien que garantie en droit, reste toujours à conquérir contre les faits de contrainte peu sensible qui tendent à la réduire. Toute parole étant déterminée par des cadres, le plus grand danger est de minimiser les pressions de conformité que ces cadres font peser sur la parole. C’est pour- quoi on devrait s’en remettre, en matière de vigilance journalis- tique, non pas seulement à une déontologie ou à une éthique des médias, nécessairement dé- sarmées devant des contraintes qui ne sont guère senties, mais plus fondamentalement à une réflexivité du discours de l’in- formation. réflexivité en ce cas sociale plus que morale, dans la mesure où elle porterait sur les mécanismes de production de
En savoir plus

1 En savoir plus

Élaboration de couches minces de ZnO:V transparentes
conductrices à basse pression et à pression atmosphérique pour applications photovoltaïques.

Élaboration de couches minces de ZnO:V transparentes conductrices à basse pression et à pression atmosphérique pour applications photovoltaïques.

111 modèle unidimensionnelle 1D basé sur nos conditions expérimentales à pression atmosphérique. Les résultats de simulation de la décharge de la première zone (la zone de la pulvérisation) avec différentes co nfigurations ont permis de voir en premier lieu l’effet de l’augmentation de la tension sur la physique de la décharge RF et sur ces caractéristiques (champ électrique, densités des part icules, la température électronique et les taux de réactions principales). Ensuite, nous avons pu déterminer la plage de tension où la transition α -γ se fait. Nous avons étudié aussi l’effet de l’ajout d’une alimentation BF 50 kHz à une décharge RF . Afin d ’avoir un compromis entre la puissance injectée le flux ionique à la cathode , L a configuration RF+BF avec une forte tensio n BF s’est avérée comme la configuration la plus adéquate à notre procédé.
En savoir plus

119 En savoir plus

Imprégnation du bois assistée par des ondes de pression

Imprégnation du bois assistée par des ondes de pression

Dans cette série de tests, deux paramètres seront laissés de côté. Tout d'abord, la teinture ne sera pas dégazée. Ensuite, aucun contrôle ne sera fait pour la durée. Pour le dégazage, c'est une décision facile à expliquer : la procédure actuelle nuisait à l'imprégnation du bois dans la série de tests précédente. Pour la durée, c'est surtout une question de logistique. Modifier la longueur de la chambre demande beaucoup de temps. De plus, l'objectif de cette étude est de vérifier l'effet du prétraitement, non de refaire tous les tests. Comme la durée a un effet plus limité que l'amplitude du choc ou le nombre de tirs, il était donc logique de laisser ce facteur de côté le temps d'une série d'essais. La longueur de la chambre haute pression restera donc à son maximum tout au long des tests, et l'effet de l'amplitude du choc sera confondu en partie avec les variations de durée.
En savoir plus

198 En savoir plus

JUSQU'OÙ ABAISSER LA PRESSION ARTÉRIELLE ?

JUSQU'OÙ ABAISSER LA PRESSION ARTÉRIELLE ?

D’où l’intérêt de commencer un traitement antihypertenseur par un IEC associé à un β- bloquant, en prenant les précautions d’usage notamment chez la personne âgée. En effet les bêtabloquants augmentent la résistance artérielle systémique et sont inotropes négatifs. Examinons la figure 12. Avant traitement le point de régime hydraulique du patient est le point 1 situé à l’intersection de la parabole de résistance R1 et de la droite R12R*1 de fréquence Nx et de durée de systole %y. Après traitement par bêtabloquant la résistance artérielle augmente légèrement pour devenir R2. L’inotropisme négatif modifie la durée de systole et la fréquence cardiaque se ralentit. Le nouveau point de régime est le point 2. On constate immédiatement la chute de la pression artérielle Hn_ap_beta (effet recherché) mais avec une chute du débit cardiaque q_ap_beta. Les bêtabloquants augmentant la résistance artérielle pulmonaire, la nouvelle résistance pulmonaire devient R*2>R*1, le point 2 est translatée en 3 avec comme conséquences une diminution plus importante de la pression artérielle et du débit cardiaque.
En savoir plus

24 En savoir plus

Modélisation des décharges haute pression

Modélisation des décharges haute pression

Dans le chapitre IV, on a couplé de manière auto-cohérente entre l’équation de continuité en 1D et l’équation de Poisson en 2D pour obtenir le modèle 1.5D pour la simulation de la décharge streamer positive dans l'azote moléculaire dans une configuration pointe-plan et comparé nos résultats avec ceux de Delphine Bessieres qui a fait sa thèse de doctorat à l’Université De Pau et des Pays de l’Adour. Les paramètres de transport qu’on a utilisé sont ceux de Dhali et Williams. On a aussi effectué une étude paramétrique en changeant une seule condition initiale à la fois (pression, voltage,…) pour voir l’effet de ce changement sur la propagation du streamer positif.
En savoir plus

106 En savoir plus

Les classes moyennes sous pression

Les classes moyennes sous pression

inégale des catégories sociales à la hausse des prix. L’idée est la suivante : l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation ne touche peut-être pas de la même manière les différentes catégories sociales. En effet, dans le panier de biens et de services composant l’indice des prix, certains concernent plus particulièrement quelques groupes, tandis que d’autres ne sont que plus faiblement consommés. Les éléments fournis au premier chapitre montrent très clairement que la structure de la consommation des ménages dépend étroitement du niveau de vie de chacun : les ménages les plus pauvres consacrent une part proportionnellement plus importante de leur budget au paiement des loyers et de l’alimentation par exemple, tandis que les foyers les plus aisés ont un budget vacances, loisirs, voiture, nouvelles technologies bien plus conséquent. On pourrait multiplier les exemples, mais on comprend bien que les hausses récentes des prix du pétrole ne concernent pas de la même manière les personnes qui sont obligées d’utiliser un véhicule personnel pour se rendre à leur travail et celles qui résident dans les grandes villes et qui utilisent plus souvent les transports en commun ; la hausse du prix du tabac pénalise davantage les fumeurs, or on a vu plus haut que les dépenses consacrées à ce poste sont beaucoup plus importantes, en moyenne, chez les bas revenus que chez les hauts revenus.
En savoir plus

134 En savoir plus

Comment je mesure la pression artérielle au cabinet

Comment je mesure la pression artérielle au cabinet

En cas de doute sur la fiabilité de la mesure au cabinet, c’est-à-dire si l’on suspecte la pré- sence d’un effet dit blouse blanche ou de consul- tation, on peut recommander au patient soit de se faire placer un appareil de mesure de la PA pendant 24h (idéal pour le patient anxieux ou chez qui l’apprentissage de l’automesure sera difficile), ce qui apporte beaucoup d’informa- tions (mais uniquement pendant ces 24 heures) sur la moyenne de la pression de jour, la valeur moyenne de la PA pendant le sommeil, la charge tensionnelle (% de valeurs anormale- ment accrues) ou encore sur la variabilité de la PA. La PA est normale si, sur 24h, elle est inférieure à 130/80 mmHg, si la valeur de jour est inférieure à 135/85 mmHg et celle de nuit inférieure à 120/70 mmHg (8, 9).
En savoir plus

7 En savoir plus

Show all 2331 documents...