Haut PDF Contribution à la mise en place des bonnes pratique d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d’Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratique d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d’Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratique d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d’Alger

Ce travail effectué dans une unité agro-alimentaire de production fromagère est une contribution à la mise en place des BPH et BPF à travers un audit d’hygiène qui regroupe au total 83 critères. Un taux global de conformité de l’ordre de 69.88% et un taux global de non- conformité de 30.12% ont été enregistrés. Les résultats obtenus montrent qu’il suffit d’apporter quelques corrections mineures pour atteindre les 100% de conformité et assurer au consommateur une meilleure qualité, salubrité et sécurité du produit.
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène et des bonnes pratiques de fabrication en industrie agro-alimentaire

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène et des bonnes pratiques de fabrication en industrie agro-alimentaire

Toute démarche mise en oeuvre par les industries de transformation agro- alimentaire afin d’assurer la qualité et la salubrité des aliments fabriqués s’articule autour du principe pré-requis de base qui sont les bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication (BPH et BPF). Notre étude relative à l’audit d’une unité de fabrication de glace pour l’évaluation de ces pré- requis par l’utilisation de grilles d’audit validées par le ministère de l’agriculture tutelle de toutes les activités vétérinaires en Algérie, nous a permis d’enregistrer un taux de conformité dépassant les 90% et un taux de non –conformité de moins de 10% environ. 100% des non-conformités étaient des non-conformités mineures. Des recommandations ont été
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-industrielle de la wilaya d’Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-industrielle de la wilaya d’Alger

Les industries agroalimentaires emploient des normes tel que le système HACCP afin d’assurer aux consommateurs des aliments nutritionnellement adéquats, hygiéniquement sûrs et dépourvus de dangers pour la santé humaine. L’élaboration de ce système passe originellement par la mise en place des BPH et BPF. Notre travail effectué dans une unité agroalimentaire de production fromagère repose sur la contribution à la mise en place des BPH et des BPF à travers un audit qui s’étale sur des critères distincts. Nos résultats ont révélé un taux global de conformités de 53% et un taux global de non-conformités de 47%. Au vu de cette résultante, nous sommes en droit de dire que plus d’efforts et de perspectives d’amélioration sont demandés aux responsables, spécialement en matière de motivation, formation et sensibilisation du personnel ainsi qu’en ce qui concerne l’opération de retrait du produit.
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité de fabrication du lait UHT à Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité de fabrication du lait UHT à Alger

Résumé : L’étude a porté sur l’analyse de l’état des lieux de la situation hygiénique de l’atelier de production de lait UHT de la laiterie « Colaital ». Un audit permettant d’avoir le maximum d’information sur la situation de l’unité de production est élaboré sur la base des points que nous avons jugé important pour l’assurance de l’hygiène alimentaire et en relation directe avec la qualité des produits finis. L’analyse des résultats de cette étude montre que la maitrise des conditions d’hygiène dans l’atelier UHT manque encore de pertinence, un taux global de non-conformité de 38% a été enregistré. Globalement ,une concentration des efforts portant sur le suivi de la main d’œuvre ,sa qualification et sa mise à niveau ,ainsi que sur l’élaboration d’un programme de prévention et d’entretien pour les locaux de production et la chaine de production,seraient une étape importante en vue de maitriser la
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution a la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d'Alge

Contribution a la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d'Alge

Résumé : Ce travail effectué dans une unité agro-alimentaire de production fromagère de type " Mozzarella " est une contribution a la mise en place des BPF et BPH a travers un audit d'hygiène qui regroupe au total 80 critères. Un taux global de conformité de l'ordre de 86.25% et un taux global de non-conformité de 13.75% ont été enregistrés. Les résultats obtenus montrent qu'il suffit d'apporter quelques corrections mineures pour atteindre les 100 % de conformité et assurer au consommateur une meilleure qualité, salubrité et
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiene et des bonnes pratiques de fabrication dans une sarl de catering dans la wilaya d’Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiene et des bonnes pratiques de fabrication dans une sarl de catering dans la wilaya d’Alger

Cette étude a pour objectif d'évaluer le respect des Bonnes Pratiques d’Hygiène (BPH) et des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF), identifier toutes les conformités et les non conformités par rapport aux exigences internationales dans une entreprise qui active dans le domaine de Catering et restauration collective; Afin de proposer quelques corrections nécessaires pour maîtriser les prés requis. Globalement il a été enregistré 22,95% de non conformités et 77,05% de conformités.

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication dans une laitèrie située dans la région de la wilaya de M’Sila

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication dans une laitèrie située dans la région de la wilaya de M’Sila

Afin d’assurer la salubrité de process de production alimentaire tel que le lait ; le plan de l’HACCP est mis en place dans les entreprises agro-alimentaires. Notre étude a été effectué pour l’évaluation de la mise en place des prérequis à l’aide d’une grille d’audit. Nos résultats étant 53% des conformités et 48% des non-conformités principalement mineures. Des recommandations : former les personnels et réaménager les bâtiments.

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bph et bpf dans une unité agro-alimentaire d'Alger : Cas d'un établissement d'abattage de volailles

Contribution à la mise en place des bph et bpf dans une unité agro-alimentaire d'Alger : Cas d'un établissement d'abattage de volailles

Le but de ce travail consiste à élaborer un audit d'hygiène dans un abattoir avicole afin de mettre en place les préalables destinés à garantir les conditions et activités de base nécessaires pour maintenir tout au long de la chaine d'abattage un environnement hygiénique. Notre travail a été effectué dans un abattoir avicole pour poulettes de réforme destinées à la transformation, à l'aide de grilles d'évaluations des pratiques d'hygiène et de fabrication. Les résultats ont montré un taux global très élevé de non conformités (81%) et ce pour les 6 aspects visés par les programmes préalables. des mesures draconiennes et urgentes doivent être prises par les gestionnaires de l'abattoir ainsi que les organismes officiels de contrôle, afin d'améliorer un tant soit peu ces très mauvaises conditions de travail et d'hygiène, qui représentent un danger pour le consommateur. Les résultats constatés indiquent que l'abattoir est non conforme à produire des viandes salubres.
En savoir plus

1 En savoir plus

Audit des bonnes pratiques d'hygiène et de fabrication au niveau d'une industrie agro-alimentaire de production de yaourt étuvé située à Tizi-Ouzou

Audit des bonnes pratiques d'hygiène et de fabrication au niveau d'une industrie agro-alimentaire de production de yaourt étuvé située à Tizi-Ouzou

Le système HACCP a fait l'objet d'un consensus sur le plan international ; sous l'égide du Codex Alimentarius bénéficiant de ce fait d'une reconnaissance internationale, il met l'accent sur la prévention des dangers à chaque maillon de la chaine de production et assure ainsi la sécurité et la qualité des aliments. Le présent travail avait pour objectif de contribuer à la mise en place des BPF et BPF sur la ligne de fabrication du yaourt étuvé à travers un audit qui s'est étalé sur divers critères. Le rapport de cet audit a révélé un taux global de satisfactions de 81,81% contre 18,19% de non- satisfactions auxquelles nous avons proposé des actions correctives. Ceci nous a permis de déduire que l'unité applique rigoureusement les BPF/ BPH et garantit ainsi une bonne qualité de son produit. Notre objectif a été atteint en grande partie. L'audit de suivi des PRP a été achevé, et l'étude HACCP est
En savoir plus

1 En savoir plus

Évaluation des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication d’une industrie fromagère (dans la wilaya de Boumerdes) dans sa démarche d’application du système HACCP

Évaluation des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication d’une industrie fromagère (dans la wilaya de Boumerdes) dans sa démarche d’application du système HACCP

Résumé : L’objectif fondamental de la mise en œuvre d’une procédure fondée sur le système HACCP et la maîtrise des dangers liés aux aliments peut être atteint par différents moyens , en gardant à l’esprit que les procédures de maitrise des dangers doivent être fondées sur un diagnostic global et précis des risques, hiérarchisées et axées sur les aspects importants pour la sécurité des aliments au sein de l’entreprise. Notre travail est une contribution à la mise en place des BPH et des BPF dans une unité agro-industrielle de production de fromage fondu à travers un audit d’hygiène. Les résultats de l’audit d’hygiène montrent un taux global de non-conformité de 32,31 %. Les taux de non-conformité sont : 23.81%, 28.13%, 40.51%, 18.75% et 50.34% pour le milieu, matériel, méthode, matière première et main d’œuvre respectivement. Ainsi, afin de satisfaire le consommateur et assurer la salubrité des aliments produits le responsable de cette entreprise doit prendre les devants et redoubler d’efforts en prenant les mesures nécessaires, non seulement sur le plan financier, mais également pour former, responsabiliser, motiver et sensibiliser le personnel afin d’atteindre
En savoir plus

1 En savoir plus

Environnement : des bonnes intentions aux bonnes pratiques 
Environment : from good intentions to good practices

Environnement : des bonnes intentions aux bonnes pratiques Environment : from good intentions to good practices

Régis B igot et Sandra H oiBian Environnement : des bonnes intentions   aux bonnespratiques La sensibilité environnementale s’est largement diffusée dans la société française au cours des vingt dernières années. Les ménages, à travers leurs modes de vie, exercent une pression importante sur l’environnement : à travers leur consommation, leurs déchets, leurs transports, leur chauffage, etc. Et si, depuis une vingtaine d’années, la sensibilité environnementale s’est largement diffusée dans la société française, il est parfois reproché à nos concitoyens d’en rester aux bonnes intentions : ils ne traduiraient pas en actes leur désir de mieux protéger la planète. Une recherche du CRÉDOC a permis d’identifier les changements de comportements qui se sont opérés depuis une vingtaine d’années. Si, dans certains domaines tels que le logement et le chauffage, les progrès se font attendre, l’étude met à jour des changements significatifs. Deux personnes sur trois cherchent aujourd’hui à économiser l’eau du robinet contre 52 % en 1995 ; il y a quinze ans, la motivation était surtout financière alors qu’aujourd’hui, le désir de préserver cette ressource naturelle prédo- mine. La place de l’automobile semble remise en question, notamment auprès des nouvelles générations : seuls 59 % des 18-25 ans dispo- sent aujourd’hui d’une voiture contre 74 % au début des années 1980. Enfin, la consom- mation de produits bio touche désormais les catégories les plus modestes, alors qu’elle était réservée auparavant aux plus aisés.
En savoir plus

4 En savoir plus

Je code : Les bonnes pratiques de développement logiciel

Je code : Les bonnes pratiques de développement logiciel

Le choix de composants tiers doit se faire en anticipant les besoins futurs de diffusion (cf. plaquette « Je code : Les bonnes pratiques en matière de diffusion ») et dans le respect des clauses de propriété intellectuelle (cf. plaquette « Je code : Quels sont mes droits ? Quelles sont mes obligations ? »). De même, ces aspects de diffusion et de propriété intellectuelle peuvent avoir un impact sur l’architecture logicielle à mettre en place.

8 En savoir plus

Bonnes pratiques de cybersécurité pour le développement logiciel

Bonnes pratiques de cybersécurité pour le développement logiciel

2.5 Exploitation et maintien en condition de sécurité La partie OPErations concerne la phase de mise en production et d’exploitation du logiciel, avec des exigences concernant la veille de vulnérabilités sur les dépendances externes prenant part à une fonction de sécurité (par exemple, le suivi des failles de sécurité d’OpenSSL pour les mécanismes cryptographiques) ainsi que la gestion des mises à jour et des incidents de sécurité. L’usage de la télémétrie implémentée dans le logiciel peut permettre d’étudier l’usage ou le mésusage des mécanismes de protections internes ainsi que de la bonne mise en posture de sécurité en cas d’incident (fallback ou fail- safe). De la même façon, une documentation spécifique sur la configuration de sécurité ainsi qu’une procédure de retour aux paramètres par défaut peuvent également être fournis. De plus, une procédure de mise à jour doit être définie et réalisée de manière sécurisée avec vérification de l’intégrité des patchs.
En savoir plus

7 En savoir plus

Etudes de cas comparatives et bonnes pratiques

Etudes de cas comparatives et bonnes pratiques

Cette situation paradoxale d’un cas d’échec érigé en bonne pratique est en phase avec une certaine idée de la gouvernance locale, qui se construit, selon nous, dans le temps, au travers d’une série d’expériences qui ne peuvent être toutes positives. Les recueils de meilleures pratiques urbaines ont tendance à se concentrer sur la seule situation terminale des cas étudiés. Sont ainsi évacués deux facteurs essentiels à nos yeux, à savoir la chaîne d’événements préalables qui ont pu contribuer à la genèse de ces expé- riences et les opportunités de rebond qu’offrent certaines situations dites d’échec. On retrouve ici un argument déjà abordé dans le cadre de l’analyse des Guillemins, à savoir que la valeur d’une pratique est toujours fonction d’un contexte décisionnel en évolution et qu’un verdict de succès ou d’échec peut toujours se voir retourner par « ce que feront » les acteurs locaux de leurs expériences.
En savoir plus

25 En savoir plus

Impact des bonnes pratiques sur la qualité du code

Impact des bonnes pratiques sur la qualité du code

L’étude des bonnes pratiques nécessite la collecte des données dans un contexte industriel. Il se trouve qu’un partenaire industriel (Agrostar) a décidé de se doter d’un processus assurant le développement de logiciel de qualité. Dans ce projet de recherche, il s’agit d’utiliser cette opportunité pour définir un processus d’identifier l’impact des bonnes pratiques de modélisation sur la qualité du code produit. L’intérêt pour notre partenaire industriel est d’avoir la définition d’une bonne pratique de modélisation lui assurant un certain niveau de qualité de son code.
En savoir plus

50 En savoir plus

Analyse Informatique de Guides de Bonnes Pratiques Cliniques

Analyse Informatique de Guides de Bonnes Pratiques Cliniques

Conferences », géré par « The Office of Medical Application of Research » (OMAR). En effet, ce sont des préoccupations légales et financières qui ont été à la base des Recommandations Médicales. En France, les Références Médicales Opposables (RMO) diffusées dans les années 80 procédaient d’une logique similaire avant d’être abandonnées. Certaines conduites de références ont ainsi pu devenir des arguments éventuellement opposables aux médecins dont la pratique pouvait s’écarter d’une médecine fondée sur l’évaluation rigoureuse des rapports bénéfice/risque et coût/efficacité. Une autre étude menée par Perry et Max (Perry & Marx, 1994) a montré que sur 8 organisations élaborant des Guides de Bonnes Pratiques aux États-Unis, toutes évoquaient qu’elles les développaient avec l’objectif d’améliorer l’efficacité clinique et d’améliorer la qualité des soins, sans mettre en avant dans un premier temps aucune justification de type économique. Néanmoins, six d’entre elles ont admis que le but second de ces Guides de Bonnes Pratiques restait le contrôle des coûts. Ainsi, l’impact attendu de ces Guides de Bonnes Pratiques consiste à réduire les pratiques inappropriées et/ou inefficaces en encourageant les pratiques efficaces, améliorant la qualité, et réduisant les coûts de Santé 12 (Grimshaw & Russel, 1993;
En savoir plus

221 En savoir plus

Évaluation des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans les centres de collecte de lait cru par l'utilisation d'organismes indicateurs.

Évaluation des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans les centres de collecte de lait cru par l'utilisation d'organismes indicateurs.

Mémoire de Master de Mme Ameur Hanane, Mme Tiguercha Massinissa Évaluation des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans les centres de collecte de lait cru par l'utilisation d'organismes indicateurs Alger, École Nationale Supérieure Vétérinaire : 2017

1 En savoir plus

Voyages et Rencontres : Des bonnes pratiques à la compétence à vivre

Voyages et Rencontres : Des bonnes pratiques à la compétence à vivre

semble qu’en termes d’appuis méthodologiques pour comprendre et analyser le travail des hôtes et leurs propres pratiques, les stagiaires n’aient que très peu de ressources. Ils sont particulièrement démunis au moment de cette « immersion » dans une autre situation de travail que la leur. Tout d’abord, on peut penser qu’une meilleure connaissance de l’institution hôte avant le départ pourrait permettre de gagner de précieux moments sur place. Quelle connaissance préalable de l’institution d’accueil est souhaitable ? Outre la base de données sur les institutions partenaires du réseau ECEtt, quels moyens les stagiaires ont-ils pour se forger une connaissance préalable plus fine de cette institution ? Les fiches descriptives répondent à des critères de faisabilité et de maniabilité informatique, mais un stage ne peut pas répondre à ces mêmes critères. De plus elles sont rédigées en langue anglaise. Un travail préalable d’information ne peut que faciliter l’étape ultérieure dans la mesure où le stagiaire aurait déjà quelques informations, générales mais précises, sur l’institution (date de création, nombre de résidents, rapport d’activité …) et sur les valeurs et normes de l’institution (projet pédagogique). Reste à imaginer des modalités réalistes pour effectuer ce travail préparatoire. On ne peut pas distinguer formellement deux phases dans l’apprentissage de l’échange des savoirs : le temps d’immersion dans l’institution d’accueil où le stagiaire écoute, observe, questionne et prend des notes et le temps du retour chez soi où le stagiaire s’emploie à analyser et comprendre ce qu’il a vu. Voir et percevoir en situation supposent déjà une « grille de lecture » informelle, une « analyse en direct » pour essayer de comprendre ce qu’on voit et qu’on entend. Cette « grille » dépendra de l’expérience professionnelle du stagiaire. Peut-être serait-il souhaitable cependant que les stagiaires disposent d’outils pour les aider à diriger leur regard et leur écoute, pour ne pas se perdre dans la découverte de nouvelles situations d’exercice de leur métier. Une grille d’observation peut les aider, mais auparavant, il serait nécessaire de définir le type d’observation qu’ils peuvent faire. Observer ce qui les entoure, mais jusqu’à quel degré de détail et de systématicité ?
En savoir plus

71 En savoir plus

Les réformes ferroviaires européennes : à la recherche des "bonnes pratiques"

Les réformes ferroviaires européennes : à la recherche des "bonnes pratiques"

précieuse qui va progressivement les mettre en position de force pour demander une baisse tendancielle des coûts unitaires. A ce stade, il saute aux yeux que la prochaine étape du transport ferro- viaire régional sera en France celle de l’ouverture à la concurrence. Etant donné que la SNCF, via sa filiale Keolis, exploite déjà des trains à l’étranger, notamment en Grande-Bretagne et en Suède, elle ne pourra pas longtemps s’opposer à ce que certaines régions souhaitent tenter une collaboration avec d’autres opérateurs. Cela n’ira pas sans mal. Ainsi, la question de la propriété des matériels roulants resurgira de façon aiguë. Mais le point délicat sera celui de l’organisation et des règles de fonctionnement de l’opérateur historique. L’entrée de nouveaux acteurs et la perte de certains marchés va contraindre à repenser la structuration de la firme. Faudra-t-il, comme pour le fret, mettre en place une filiale spécialement chargée des TER ? Comment seront redéployés les personnels, et les matériels propres ? Comment seront gérées la question des gares, et celle des dépôts ? Les questions ne manquent pas. Il est pourtant certain qu’elles se poseront dans les prochaines années. Il est préférable de les aborder dès maintenant plutôt que de se voiler la face !
En savoir plus

89 En savoir plus

Guide de bonnes pratiques sur la gestion des données de la Recherche

Guide de bonnes pratiques sur la gestion des données de la Recherche

Pour illustrer une pratique de curation des données en SHS, Emmanuelle Morlock, Ingénieure au Laboratoire HiSoMa a présenté un travail réalisé dans l’univers de l’édition critique des sources. Cette présentation s’organise en trois parties : les spécificités de la « data curation », les défis spécifiques aux SHS et les solutions proposées par l’encodage TEI (Text Encoding Initiative) de sources textuelle pour relever ces défis. Emmanuelle Morlock définit ici la notion de curation et les notions associées, les activités engendrées par cette ac- tivité et les défis qu’elles représentent pour les sciences humaines et sociales. Elle s’intéresse également aux types d’objets de la curation. Elle aborde ensuite le chapitre de l’édition savante qui l’amène à définir précisément ce qu’est l’édition numérique (un texte enrichi, exploitable par des machines) et à présenter, définir et expliquer le processus d’édition dans un format XML TEI. Elle explique aussi l’apport de la TEI dans la réponse aux défis posés par l’édition numérique (distinction de niveaux d’interprétation via le balisage, conservation et documentation des choix de ma- nière formalisée) et termine sa présentation sur le rôle des « curateurs » pour repérer les manques dans un objectif de réutilisation à long terme ou pour aider les chercheurs à améliorer leurs pratiques de documentation de leurs données.
En savoir plus

105 En savoir plus

Show all 10000 documents...

Sujets connexes