Haut PDF Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication au niveau de l’abattoir de Boufarik

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication au niveau de l’abattoir de Boufarik

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication au niveau de l’abattoir de Boufarik

L’audit d’hygiène dans un abattoir des animaux du bétail permet d’envisager les défauts d’hygiène et proposer des corrections, afin d’arriver à des établissements qui respectent les normes préconisées par la réglementation et produisent des viandes saines et conservables. Notre travail a consisté à évaluer l’hygiène des locaux, des équipements et du personnel. L’étude a montré que la situation est loin d’être satisfaisante : une matière de revêtement du sol et des murs mal choisie avec des surfaces très sales, des machines et ustensiles très souillés, absence de formation du personnel, et enfin un protocole de nettoyage et de désinfection inadéquat. Nous avons également suivi les techniques d'inspection ante mortem, post mortem et les techniques de surveillance des opérations d'abattage pratiquées par les vétérinaires inspecteurs de l'abattoir. Nous avons noté l’absence totale de l’inspection ante mortem, des négligences importantes lors de la surveillance des opérations d’abattage habillage, et enfin, les techniques d’inspection post mortem ne sont pas respectées.
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans l’abattoir d’El Harrach : Partie bibliographique

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans l’abattoir d’El Harrach : Partie bibliographique

Résumé du PFE : sous titre : Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans l’abattoir d’El Harrach : Partie bibli[r]

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène et des bonnes pratiques de fabrication en industrie agro-alimentaire

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène et des bonnes pratiques de fabrication en industrie agro-alimentaire

Toute démarche mise en oeuvre par les industries de transformation agro- alimentaire afin d’assurer la qualité et la salubrité des aliments fabriqués s’articule autour du principe pré-requis de base qui sont les bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication (BPH et BPF). Notre étude relative à l’audit d’une unité de fabrication de glace pour l’évaluation de ces pré- requis par l’utilisation de grilles d’audit validées par le ministère de l’agriculture tutelle de toutes les activités vétérinaires en Algérie, nous a permis d’enregistrer un taux de conformité dépassant les 90% et un taux de non –conformité de moins de 10% environ. 100% des non-conformités étaient des non-conformités mineures. Des recommandations ont été
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité de fabrication du lait UHT à Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité de fabrication du lait UHT à Alger

Résumé : L’étude a porté sur l’analyse de l’état des lieux de la situation hygiénique de l’atelier de production de lait UHT de la laiterie « Colaital ». Un audit permettant d’avoir le maximum d’information sur la situation de l’unité de production est élaboré sur la base des points que nous avons jugé important pour l’assurance de l’hygiène alimentaire et en relation directe avec la qualité des produits finis. L’analyse des résultats de cette étude montre que la maitrise des conditions d’hygiène dans l’atelier UHT manque encore de pertinence, un taux global de non-conformité de 38% a été enregistré. Globalement ,une concentration des efforts portant sur le suivi de la main d’œuvre ,sa qualification et sa mise à niveau ,ainsi que sur l’élaboration d’un programme de prévention et d’entretien pour les locaux de production et la chaine de production,seraient une étape importante en vue de maitriser la
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans l’unité de fabrication du beurre à Colaital SPA, Birkhadem

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans l’unité de fabrication du beurre à Colaital SPA, Birkhadem

Puis nous avons fait ressortir, d’une part les points forts qu’il faudra maintenir et améliorer et, d’autre part, les points faibles pour lesquels nous avons proposé des actions correcti[r]

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans l'abattoir d'El- Harrach

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans l'abattoir d'El- Harrach

Résumé : Cette étude vise de façon spécifique à contribuer à la sensibilisation et à la formation du personnel de l'abattoir d'El-Harrach au respect des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et de fabrication (BPF), et ce grâce à un audit d'hygiène. 31,7% de conformités et 68,3% de non conformités principalement mineures (42,7%) ont été enregistrées. Nous recommandons d'apporter des mesures correctives en commençant par le réaménagement

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place d’un système HACCP et des bonnes pratiques d’hygiène au sein de l’abattoir de Lachbour de Bordj Bou Arréridj

Contribution à la mise en place d’un système HACCP et des bonnes pratiques d’hygiène au sein de l’abattoir de Lachbour de Bordj Bou Arréridj

2-Histologie -La thyroïde est constituée de lobules, qui sont eux-mêmes divisés en 20 à 40 follicules. -Le follicule : ou vésicule thyroïdienne est l’unité morpho-fonctionnelle de la thyroïde. Il est constitué d’une seule assise de cellules épithéliales polarisées, le pole basal repose sur une membrane basale, le pole apical est orienté vers la lumière du follicule. Ces cellules sont liées entre elles par des jonctions serrées au niveau du pole apical délimitant ainsi une lumière remplie de liquide amorphe, c’est la colloïde(voir figure 6) - La colloïde : La colloïde est une substance amorphe dont la thyroglobuline est le composé principal (environ 90% de Tg), Elle constitue le lieu de synthèse et de stockage des hormones thyroïdiennes
En savoir plus

56 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans l’abattoir d’El Harrach

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans l’abattoir d’El Harrach

Ce travail a pour but d'établir un état des lieux de l'abattoir d’El-Harrach en matière de respect des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et de fabrication (BPF), à travers un audit d'hygiène, selon les exigences édictées par les organismes internationaux. Au total ; l’étude a portée sur 107 critères pour les BPH et BPF confondus. L’abattoir d’El-Harrach a enregistré 49% de conformités contre 51% de non-conformités ; ces dernières se déclinent en 31% de non-conformités mineures et 20% de non-conformités majeures.
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-industrielle de la wilaya d’Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-industrielle de la wilaya d’Alger

Les industries agroalimentaires emploient des normes tel que le système HACCP afin d’assurer aux consommateurs des aliments nutritionnellement adéquats, hygiéniquement sûrs et dépourvus de dangers pour la santé humaine. L’élaboration de ce système passe originellement par la mise en place des BPH et BPF. Notre travail effectué dans une unité agroalimentaire de production fromagère repose sur la contribution à la mise en place des BPH et des BPF à travers un audit qui s’étale sur des critères distincts. Nos résultats ont révélé un taux global de conformités de 53% et un taux global de non-conformités de 47%. Au vu de cette résultante, nous sommes en droit de dire que plus d’efforts et de perspectives d’amélioration sont demandés aux responsables, spécialement en matière de motivation, formation et sensibilisation du personnel ainsi qu’en ce qui concerne l’opération de retrait du produit.
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratique d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d’Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratique d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d’Alger

Ce travail effectué dans une unité agro-alimentaire de production fromagère est une contribution à la mise en place des BPH et BPF à travers un audit d’hygiène qui regroupe au total 83 critères. Un taux global de conformité de l’ordre de 69.88% et un taux global de non- conformité de 30.12% ont été enregistrés. Les résultats obtenus montrent qu’il suffit d’apporter quelques corrections mineures pour atteindre les 100% de conformité et assurer au consommateur une meilleure qualité, salubrité et sécurité du produit.
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution a la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d'Alge

Contribution a la mise en place des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et des bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans une unité agro-alimentaire de la wilaya d'Alge

Résumé : Ce travail effectué dans une unité agro-alimentaire de production fromagère de type " Mozzarella " est une contribution a la mise en place des BPF et BPH a travers un audit d'hygiène qui regroupe au total 80 critères. Un taux global de conformité de l'ordre de 86.25% et un taux global de non-conformité de 13.75% ont été enregistrés. Les résultats obtenus montrent qu'il suffit d'apporter quelques corrections mineures pour atteindre les 100 % de conformité et assurer au consommateur une meilleure qualité, salubrité et
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication dans une laitèrie située dans la région de la wilaya de M’Sila

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication dans une laitèrie située dans la région de la wilaya de M’Sila

Afin d’assurer la salubrité de process de production alimentaire tel que le lait ; le plan de l’HACCP est mis en place dans les entreprises agro-alimentaires. Notre étude a été effectué pour l’évaluation de la mise en place des prérequis à l’aide d’une grille d’audit. Nos résultats étant 53% des conformités et 48% des non-conformités principalement mineures. Des recommandations : former les personnels et réaménager les bâtiments.

1 En savoir plus

Audit des bonnes pratiques d'hygiène et de fabrication au niveau d'une industrie agro-alimentaire de production de yaourt étuvé située à Tizi-Ouzou

Audit des bonnes pratiques d'hygiène et de fabrication au niveau d'une industrie agro-alimentaire de production de yaourt étuvé située à Tizi-Ouzou

Le système HACCP a fait l'objet d'un consensus sur le plan international ; sous l'égide du Codex Alimentarius bénéficiant de ce fait d'une reconnaissance internationale, il met l'accent sur la prévention des dangers à chaque maillon de la chaine de production et assure ainsi la sécurité et la qualité des aliments. Le présent travail avait pour objectif de contribuer à la mise en place des BPF et BPF sur la ligne de fabrication du yaourt étuvé à travers un audit qui s'est étalé sur divers critères. Le rapport de cet audit a révélé un taux global de satisfactions de 81,81% contre 18,19% de non- satisfactions auxquelles nous avons proposé des actions correctives. Ceci nous a permis de déduire que l'unité applique rigoureusement les BPF/ BPH et garantit ainsi une bonne qualité de son produit. Notre objectif a été atteint en grande partie. L'audit de suivi des PRP a été achevé, et l'étude HACCP est
En savoir plus

1 En savoir plus

Évaluation des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication d’une industrie fromagère (dans la wilaya de Boumerdes) dans sa démarche d’application du système HACCP

Évaluation des bonnes pratiques d’hygiène et des bonnes pratiques de fabrication d’une industrie fromagère (dans la wilaya de Boumerdes) dans sa démarche d’application du système HACCP

Résumé : L’objectif fondamental de la mise en œuvre d’une procédure fondée sur le système HACCP et la maîtrise des dangers liés aux aliments peut être atteint par différents moyens , en gardant à l’esprit que les procédures de maitrise des dangers doivent être fondées sur un diagnostic global et précis des risques, hiérarchisées et axées sur les aspects importants pour la sécurité des aliments au sein de l’entreprise. Notre travail est une contribution à la mise en place des BPH et des BPF dans une unité agro-industrielle de production de fromage fondu à travers un audit d’hygiène. Les résultats de l’audit d’hygiène montrent un taux global de non-conformité de 32,31 %. Les taux de non-conformité sont : 23.81%, 28.13%, 40.51%, 18.75% et 50.34% pour le milieu, matériel, méthode, matière première et main d’œuvre respectivement. Ainsi, afin de satisfaire le consommateur et assurer la salubrité des aliments produits le responsable de cette entreprise doit prendre les devants et redoubler d’efforts en prenant les mesures nécessaires, non seulement sur le plan financier, mais également pour former, responsabiliser, motiver et sensibiliser le personnel afin d’atteindre
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiene et des bonnes pratiques de fabrication dans les abattoirs de Sidi Akkacha et Chelghoum l'Aid

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiene et des bonnes pratiques de fabrication dans les abattoirs de Sidi Akkacha et Chelghoum l'Aid

Cette étude a pour objectif d'améliorer la qualité hygiénique des produits d'abattoir, par la maîtrise de la contamination bactérienne, principal danger lors de la production de viande fraiche. Notre travail vise de façon spécifique à contribuer à la sensibilisation et la formation du personnel au respect des bonnes pratiques d'hygiène (BPH) et de fabrication (BPF), à travers un audit d'hygiène de l'abattoir, selon les exigences édictées par les organismes internationaux, afin d'établir un état des lieux puis proposer une mise à niveau de l'existant.
En savoir plus

1 En savoir plus

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiene et des bonnes pratiques de fabrication dans une sarl de catering dans la wilaya d’Alger

Contribution à la mise en place des bonnes pratiques d’hygiene et des bonnes pratiques de fabrication dans une sarl de catering dans la wilaya d’Alger

Cette étude a pour objectif d'évaluer le respect des Bonnes Pratiques d’Hygiène (BPH) et des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF), identifier toutes les conformités et les non conformités par rapport aux exigences internationales dans une entreprise qui active dans le domaine de Catering et restauration collective; Afin de proposer quelques corrections nécessaires pour maîtriser les prés requis. Globalement il a été enregistré 22,95% de non conformités et 77,05% de conformités.

1 En savoir plus

Analyse Informatique de Guides de Bonnes Pratiques Cliniques

Analyse Informatique de Guides de Bonnes Pratiques Cliniques

Le chapitre huit présente certains phénomènes syntaxiques « réels » rencontrés dans les Guides de Bonnes Pratiques et qui sont traités par G-DEE, et est donc l’occasion de confronter le système aux limites de sa performance. Ces différents exemples de phrases représentant des phénomènes linguistiques spécifiques permettront aussi, au-delà de certaines limitations du système, de mettre en évidence certains problèmes de qualité d’écriture des Guides de Bonnes Pratiques qui se manifestent par des structures atypiques. Le chapitre neuf présente deux expériences d’évaluation de G-DEE. Ce chapitre intéressera les personnes s’attachant aux performances techniques de G-DEE en tant que base d’un outil opérationnel dans le futur, ainsi que les impacts observés auprès d’experts médicaux. La première expérience que nous avons menée consiste à évaluer les performances techniques de G-DEE définies par le taux de reconnaissance des recommandations en comparaison à un balisage manuel d’un ensemble de Guides de Bonnes Pratiques. La deuxième expérience consiste à faire évaluer les Guides de Bonnes Pratiques par des experts intervenant tant au niveau de l’élaboration que de l’évaluation des Guides de Bonnes Pratiques, et impliqués dans la mise en œuvre de ces Guides. Une grille de cotations, inspirée par les évaluations publiées pour les systèmes d’Extraction d’Informations ou de Recherche d’Informations, a été définie. Les résultats seront analysés en ce qui concerne la validité de l’approche et permettront de poser différentes problématiques quant à l’écriture et l’élaboration de ces documents textuels, qui peuvent constituer autant de pistes méthodologiques pour l’amélioration du cycle de vie des Guides de Bonnes Pratiques.
En savoir plus

221 En savoir plus

Guide de bonnes pratiques sur la gestion des données de la Recherche

Guide de bonnes pratiques sur la gestion des données de la Recherche

Le cloud européen EOSC a été abordé par Volker Beckman, chargé de mission CNRS-EOSC et Directeur adjoint scientifique Calcul et Données IN2P3/CNRS, lors des JCAD 2019 . Il explique comment concrètement les chercheurs peuvent utiliser EOSC, et fait le point sur les principales questions que vous vous posez peut-être sur EOSC : Qu’est ce que EOSC ? Où en est-on et quelles sont les prochaines étapes ? Comment puis-je contribuer et/ou bénéficier ? EOSC en France. Il présente la stratégie européenne d’élaboration de ce Cloud européen lancé en 2016, qui offre aux chercheurs des services, l’accès à des données et à d’autres ressources fournies par des infrastructures de recherche publiques nationales, régionales et institutionnelles en Europe. Partant des nombreux appels à projets qui ont été lancés pour construire ce cloud (EOSCpilot, EOSC-hub, EOSC-Pillar, etc.), il expose les possibilités de collaboration. Depuis 2019, une structuration se met en place : une gouvernance temporaire et une implication forte des ministères nationaux comme têtes de file des communautés scientifiques impliquées. Ces travaux préparatoires devraient déboucher sur d’importantes opportunités de financement dans le « Horizon Europe Work Programme ». Le lien avec l’infrastructure nationale France Grilles est également décrit.
En savoir plus

105 En savoir plus

Les réformes ferroviaires européennes : à la recherche des "bonnes pratiques"

Les réformes ferroviaires européennes : à la recherche des "bonnes pratiques"

Mise sur route d’un certain nombre de lignes peu rentables notamment celles qui ont un caractère périurbaine et rurales. La prise en main du transport ferroviaire régional par les Régions a donc coïncidé avec une véritable relance de ce mode de transport ; et ceci d’autant plus que les Régions n’ont pas hésité à investir dans le matériel roulant. En 1997, l’âge moyen du parc régional était de 16 ans (mais de 25 ans en région Centre) et il était souvent inadapté aux besoins. Dans les années qui ont précédé la régionalisation, la SNCF avait très peu investi dans le renouvellement du parc à vocation régionale, sans doute pour se garder une capacité d’investissement pour les projets à grande vitesse. La dotation de l’Etat aux Régions a donc été réévaluée de façon à remettre à niveau le parc régional. A partir de 1997, les Régions se sont engagées avec la SNCF dans un programme de modernisation du matériel roulant régional à travers le développement d’une nouvelle génération de trains TER et d’une rénovation des matériels existants. Un des objectifs était de construire progressivement une gamme régionale (thermique ou élec- trique) qui soit capable de répondre à l’ensemble des besoins de déplace- ments en région (périurbain, intercité, interville). Les Régions financent toujours le matériel au moins à hauteur de 70 % et bien souvent à hauteur de 100 %, mais curieusement, le matériel est souvent resté propriété de l’opérateur ferroviaire, même si ce sont les Régions qui l’ont financé. Pourtant si les régions étaient devenues propriétaires, cela aurait eu l’avantage de rendre plus crédible une éventuelle mise en concurrence prochaine des services régionaux de voyageurs. D’autant que sur l’ensemble des Régions expérimen- tatrices, la modernisation du matériel roulant ainsi que l’acquisition de matériel neuf a été une action phare pour améliorer le service TER.
En savoir plus

89 En savoir plus

Voyages et Rencontres : Des bonnes pratiques à la compétence à vivre

Voyages et Rencontres : Des bonnes pratiques à la compétence à vivre

La première raison d’être du dispositif ECEtt renvoie directement à ces difficultés. La « tâche des équipes » se complique, beaucoup manquent de références efficaces et sont confrontés à des échecs éducatifs répétés. Les « éducateurs » se sentent isolés, découragés, et parfois leur propre santé est menacée (burn – out). Au niveau de leurs possibilités de formation continue, il y a un « manque de cours académiques » pour répondre à leurs besoins et de façon plus générale, il y a méconnaissance du « métier des CT » alors que l’amélioration de la qualité des services passe par cette connaissance. Cette méconnaissance est aussi une difficulté en termes de positionnement des CT dans les systèmes de soins actuels pour personnes dépendantes. Le début de l’épidémie de SIDA de la fin des années 1980 a déclenché la mise en place de politiques publiques de « réduction des risques » : bus d’approvisionnement en « méthadone », comptoirs d’échanges de seringues, autorisation pour les médecins de ville de prescrire des traitements substitutifs, éducateurs de rue pour aller à la rencontre des personnes dépendantes dans leur milieu etc. Ces politiques publiques sont dites de « bas seuil » par rapport aux institutions comme les CT qui ont une politique de « haut seuil », c’est-à-dire que l’admission en séjour thérapeutique se fait uniquement si le candidat prouve qu’il est décidé à fournir un effort continu et soutenu ; le respect du contrat thérapeutique portant sur l’abstinence est la condition de l’effectuation du traitement dans sa globalité.
En savoir plus

71 En savoir plus

Show all 10000 documents...

Sujets connexes