Haut PDF Propriétés structurales, élastiques et dynamiques des semiconducteurs IV-IV

Propriétés structurales, élastiques et dynamiques des semiconducteurs IV-IV

Propriétés structurales, élastiques et dynamiques des semiconducteurs IV-IV

En utilisant le programme ABINIT, l'ensemble de ces études est basé sur la LDA (l'approximation de la densité locale) associée à la DFT (la théorie de la fonctionnelle de densité). Les propriétés structurales (Le paramètre de maille, le module de rigidité et sa dérivée), mécaniques (constantes élastiques, module de cisaillement, le coefficient de Zener, le coefficient de Poisson, et le module de Young), vibrationnelles (Le spectre des phonons et leurs fréquences le long des différentes lignes de symétrie Γ, X , et L), et thermodynamiques (température de Debye, l’énergie libre, l’énergie interne, l’entropie, et la capacité thermique) des composées semiconducteurs SiX ( X= C, Ge) du type IV-IV, ainsi que leurs alliages binaires ont été calculées en utilisant la méthode VCA (virtual crystal approximation) et celle de la supercellule SC.
En savoir plus

119 En savoir plus

Propriétés structurales opto-électroniques élastiques et dynamiques des semi-conducteurs type II-VI

Propriétés structurales opto-électroniques élastiques et dynamiques des semi-conducteurs type II-VI

105 Partie II : Alliage Ternaire BaS X Se 1-X V.II.1 Introduction Les semi-conducteurs ternaires présentent une large gamme de propriétés physiques et chimiques qui peuvent être modélisés en fonction de la composition et selon les nécessités de certaines applications [ 75 ]. Pour étudier les différentes propriétés physiques des alliages, plusieurs approches théoriques peuvent être utilisées tels que la méthode du cristal virtuel VCA [ 88,89 ], la méthode du potentiel cohérent (CPA) [ 119-121 ], la méthode quasi-aléatoire spéciale SQS [ 122, 123 ], et la méthode de la supercellule (SC). L’alliage BaS x Se 1-x a été étudié récemment par Z. Feng et al. [100] et Drablia et al. [101], en utilisant la méthode de la supercellule associée à la méthode FP-LAPW. Ces travaux ont ciblé les propriétés structurales, électroniques, optiques et thermodynamiques de l’alliage BaS x Se 1-x . Par contre, et à notre connaissance, il n’y a pas de travaux sur les propriétés élastiques et dynamiques de l’alliage BaS x Se 1-x .
En savoir plus

172 En savoir plus

Propriétés structurales, élastiques et optiques de semiconducteurs à grand gap : Les composés B-V, les alliages Zn x Cd 1-x Se et ZnSe 1-x Te x , le β-SiC

Propriétés structurales, élastiques et optiques de semiconducteurs à grand gap : Les composés B-V, les alliages Zn x Cd 1-x Se et ZnSe 1-x Te x , le β-SiC

65 3.1 Introduction Dans le groupe FINANO du laboratoire LSPM, nous utilisons depuis pratiquement vingt ans, la technique de diffusion Brillouin pour l’étude des modes de surface acoustiques ou magnétiques, dans des couches et multicouches ou des matériaux massifs le plus souvent opaques. Les progrès des techniques de dépôt en science des matériaux ont conduit à la synthèse de revêtements en couches minces ainsi que de multicouches et superréseaux métalliques, procurant des matériaux avec des microstructures mieux connues et contrôlées qui ont fait, ces dernières décennies, l’objet de nombreuses études, car ces systèmes présentent des propriétés physiques intéressantes donnant lieu à diverses applications. Nous trouvons parmi eux des matériaux ultra-durs à haut modules élastiques, résistants à l’usure, comme les couches de diamant peu rugueuses [1] qui peuvent servir à la fabrication de filtres à ondes acoustiques de surface fonctionnant à très hautes fréquences [2]. Mais aussi, des multicouches TiAlN/CrN qui possèdent de bonnes propriétés anticorrosion et dont les propriétés mécaniques du composite sont meilleures que celles de chacun des constituants [3]. Notons que certains matériaux peuvent être élaborés en couches minces alors qu’ils n’existent pas à l’état massif : c’est le cas des solutions solides métastables Cu x Mo 1-x
En savoir plus

155 En savoir plus

Effet de la pression sur les propriétés  structurales et élastiques  du MgSe

Effet de la pression sur les propriétés structurales et élastiques du MgSe

Premièrement on fixe les phases à étudier, ici pour notre système on a deux phases B1 structure de type NaCl et B28 structure de type FeSi, puis pour chaque valeur de la pression hydrostatique, on détermine d’une part l’énergie totale ou énergie de Gibbs G =E + PV –TS ou l’enthalpie H qui a été prise ici égale à E + PV puisque on travaille à T = 0 , et d’autre part le paramètre du réseau correspondant à cette pression injectée. La phase qui a la plus basse G ou H aux conditions normales sera la phase la plus stable. La pression de transition Pt d’une phase à une autre sera donnée par la valeur de la pression pour laquelle les deux enthalpies des deux phases B1 et B28 sont égales. Les résultats de nos calculs concernant la variation de l’enthalpie en fonction de la pression sont représentés par les figures (IV-1 a et b). A partir de ces figures, on remarque que la structure la plus stable est la phase (NaCl) B1. La transition vers la phase B28 apparaît à une pression P t de l’ordre de 111 GPa.
En savoir plus

96 En savoir plus

Contribution à l’étude des propriétés structurales électroniques et élastiques de la famille des chalcogénures de calcium CaX (X= S, Se et Te)

Contribution à l’étude des propriétés structurales électroniques et élastiques de la famille des chalcogénures de calcium CaX (X= S, Se et Te)

5 I NTRODUCTION es composés II-VI constituent une classe de matériaux semiconducteurs qui, par certaines de leurs propriétés, peuvent se comparer aux semiconducteurs III-V (GaAs-InP). Jusqu’à présent leurs développement s'est trouvé principalement lié aux besoins de la détection et de l'imagerie infrarouge, et plus récemment dans les longueurs d'onde correspondant aux transmissions optiques, ainsi à la réalisation des composants électroluminescents et optoélectroniques. Ces composés se distinguent des autres semiconducteurs par leurs capacités à supporter des environnements extrêmes en pression, température et puissance dissipée [1-4]. On peut ainsi penser pouvoir mieux mettre à profit tout un ensemble de propriétés remarquables pour la réalisation de nouveaux dispositifs.
En savoir plus

115 En savoir plus

Les édifices du règne d'Amenhotep IV - Akhenaton

Les édifices du règne d'Amenhotep IV - Akhenaton

Fig. 1 : Reconstitution infographique en temps réel de la cour d’Amenhotep IV – Akhenaton lors de la séance de travail du 15 septembre 2009 © Archéovision. Montpellier 3 ; Jean-Claude Golvin, Université de Bordeaux – CNRS (émérite) ; Dimitri Laboury, Université de Liège – FNRS ; Pascal Mora, Université de Bordeaux – CNRS (Archéotransfert) ; Nathalie Prévot, Université de Bordeaux – CNRS (UMR 5607) ; Kate Spence, Université de Cambridge ; Robert Vergnieux, Université de Bordeaux – CNRS (UMR 5607).

12 En savoir plus

Advanced Robotic IV Pole Flyer

Advanced Robotic IV Pole Flyer

Abbas Sayed-Kassem, Nancy Kozah, Georges Hajj Moussa, Amira J!. Advanced Robotic IV Pole Flyer..[r]

2 En savoir plus

Differential expression of alpha1 (IV) and alpha5 (IV) collagen chains in basal-cell carcinoma.

Differential expression of alpha1 (IV) and alpha5 (IV) collagen chains in basal-cell carcinoma.

Collagen IV expression in BCCs can be categor- ized into three patterns, namely (a) linear deposits along the interface between the tumor and its stroma, (b) linear deposits inside the tumor sometimes con- nected to the peritumoral deposits, and (c) intratu- moral granular and patchy distribution with gradient density toward the center of the tumoral clusters. 8 The linear staining inside the tumor was interpreted as irregular infoldings of the peritumoral BM. The focal intratumoral deposits may reflect the fact that tumor cells were still able to synthesize collagen IV or that there were not enough possibilities to degrade it. Our findings confirm the staining patterns with linear staining around tumoral cell aggregates and linear and granular intratumoral deposits. However, this was observed only for the a1 (IV) collagen chain. Rare cases showed intratumoral staining for a5 (IV) collagen chain. This was limited to the granular pat- tern that was more intense toward the center where the staining seemed to be intracellular. Hence, the deposition of these two collagen IV chains appears to be different.
En savoir plus

5 En savoir plus

Article Jean IV de Flandre-Dampierre

Article Jean IV de Flandre-Dampierre

401. JEAN IV DE FLANDRE-DAMPIERRE, évêque de Metz (1279/1280-82), puis de Liège (1282-91). Né en 1250, fils du comte de Flandre Guy de Dam- pierre et de Mahaut de Béthune, Jean de Flandre obtint le titre de decrerorum doctor de l’université de Bologne vers 1268. Il fut successivement prévôt de S.-Donatien de Bruges (dès 1262) et, par là même, chancelier de Flandre, trésorier de la cathédrale de Tournai (1265-78) et prévôt de S.-Pierre de Lille (nommé en 1268, confirmé par Grégoire X en 1272), avant d ’être élu évêque de Metz en 1279/80, charge qu’il lui fut permis de cumuler durant sept ans avec les prévôtés de Lille et de Bruges.
En savoir plus

3 En savoir plus

« Chronique isidorienne IV (2014-2015) »

« Chronique isidorienne IV (2014-2015) »

43. G. C ATTANEO , « Valla, il simbolo apostolico e il codice di Isidoro: nota a Antidotum in Pogium, IV p. 359 Petrus », Giornale Italiano di Filologia 66, 2014, p. 267-280. En 1444 Lorenzo Valla fut accusé d’hérésie parce qu’il affirmait que le credo n’avait pas été composé par les apôtres, mais lors du concile de Nicée. Alors qu’on lui objectait le témoignage de Gratien (Decretum D. XV, 1, 1), il montra que ce passage était en fait une citation d’Isidore, Etym. VI, 16, 4. En outre, il affirma qu’il ne fallait pas lire secundum (post Apostolos symbolum), mais secundo (se rapportant à concilio, plus haut dans la phrase), en précisant qu’il avait trouvé cette leçon dans un vieux manuscrit des Étymologies. Selon G. Cattaneo, secundo est une conjecture de L. Valla, qui aurait inventé cette leçon pour donner un argument supplémentaire en sa faveur. Sans être spécialiste de L. Valla, je serais moins affirmatif. G. Cattaneo a raison de dire que la variante
En savoir plus

51 En savoir plus

Chapitre IV: La politique fiscale et budgétaire

Chapitre IV: La politique fiscale et budgétaire

Après avoir fait le bilan de la situation qui a précédé le pacte de stabilité et de croissance, nous verrons quelques questions récentes en matière de politique fiscale:[r]

19 En savoir plus

Méthode d'étude sectorielle - Volume IV

Méthode d'étude sectorielle - Volume IV

De plus, selon Porter [1979], le fait que les firmes d’un même groupe se ressemblent fait qu’elles tendent à réagir de la même façon aux perturbations extérieures, sont conscientes de [r]

140 En savoir plus

Cinétique électrochimique du système Ti(IV)/Ti(III) dans différents milieux acides - Electroanalyse de Ti(IV)

Cinétique électrochimique du système Ti(IV)/Ti(III) dans différents milieux acides - Electroanalyse de Ti(IV)

VI) Cinétique électrochimique du couple Ti(IV)/Ti(III) dans H 2 SO 4 1. Introduction En polarographie classique, les vagues de Ti(IV) en milieu acide contenant des ions complexants comme les ions oxalate, tartrate et citrate sont réversibles et bien développées [8, 19, 20]. Lorsque ces ions organiques sont indésirables, la détermination polarographique de Ti(IV) peut être effectuée dans l’acide sulfurique concentré où le palier polarographique est diffusionnel. Toutefois, il existe peu d’études sur la cinétique électrochimique du couple Ti(IV)/Ti(III) dans H 2 SO 4 . Les premières études polarographiques [19, 21] ont
En savoir plus

130 En savoir plus

Étude des propriétés électroniques et des propriétés de transport de nanofils semiconducteurs et de plans de graphène.

Étude des propriétés électroniques et des propriétés de transport de nanofils semiconducteurs et de plans de graphène.

Chapitre 6 Conclusion G´ en´ erale L’industrie de la micro´electronique tente de diminuer encore et toujours la taille des composants. Mˆeme si pour l’instant elle est parvenue `a descendre `a l’´echelle nanom´e- trique en utilisant des proc´ed´es de fabrication de l’approche top-down, de plus en plus de complications surviennent. La recherche a accompagn´e cette descente `a l’´echelle nano- m´etrique et s’est orient´ee rapidement vers les nano-objets, ce qui a ouvert la porte aux nanosciences et `a une nouvelle approche de fabrication, l’approche bottom-up. Les nanos- ciences esp`erent amener une rupture technologique en explorant par exemple les effets de dimensionalit´e, de confinement ´electronique et de confinement ´electrostatique, sur les propri´et´es ´electroniques de ces nouveaux objets. Dans cette th`ese nous nous sommes int´e- ress´es `a deux types de nano-objets, `a savoir les nanofils semiconducteurs de silicium et les plans de graph`ene bidimensionnel. Ces syst`emes pr´esentent des int´erˆets technologiques et fondamentaux, notamment en terme de transport ´electronique. Par exemple les nanofils, de part leur g´eom´etrie unidimensionnelle, peuvent ˆetre utilis´es pour r´ealiser des MOS- FET en configuration gate-all-around (grille enrobante) afin d’avoir le meilleur contrˆole ´electrostatique possible `a l’int´erieur du canal de conduction. Le graph`ene 2D quant `a lui, poss`ede des mobilit´es de porteurs de charges parmi les plus ´elev´ees jamais mesur´ees. De plus les porteurs de charge dans les nanofils, mais ´egalement dans les plans de graph`ene, sont sensibles `a la surface de ces mat´eriaux, ce qui fait d’eux de bons candidats pour la fabrication de d´etecteurs ultra-sensibles. Plusieurs ´equipes de recherche ont d’ores et d´ej`a pr´esent´e des d´emonstrateurs de diff´erents composants ´electroniques `a partir de ces objets et ainsi prouv´e la faisabilit´e et les avantages de tels dispositifs. Toutefois il est encore trop tˆot pour parler d’int´egration de ces nano-objets dans l’industrie ´electronique.
En savoir plus

187 En savoir plus

Le commerce de Shabwa du I° s. av au IV° s. ap.J.-C.

Le commerce de Shabwa du I° s. av au IV° s. ap.J.-C.

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

24 En savoir plus

Automaticity IV : sequences, sets, and diversity

Automaticity IV : sequences, sets, and diversity

that the diversity measure for Sturmian sequences corresponding to real numbers with bounded partial quotients is 0(r3). We now show that the diversity measure for almos[r]

22 En savoir plus

Posters de médiation scientifique IV : Jeux dans les Graphes

Posters de médiation scientifique IV : Jeux dans les Graphes

Théorème [Euler 1735 ] : Etant donné un graphe connexe, on peut se « promener » en visitant chaque arête exactement une fois et revenir à son point de départ si et seulemen[r]

7 En savoir plus

"Contrat de bail " (P. Sorb. IV 146)

"Contrat de bail " (P. Sorb. IV 146)

Ptolémée III Évergète (voir Clarysse et Van der Veken 1983, p. 10-11). Dans la scriptura exterior (l. 20), une période de 6 mois se terminant le 30 Pachôns est donnée comme terme pour le remboursement du blé au grenier royal à Oxyrhyncha. Or, le document a été rédigé le 2 Hathyr, presque sept mois avant cette date. La mention du jour, qui est rarement indiqué dans les documents antérieurs au règne de Ptolémée IV Philopator, indiquerait que le mois d’Hathyr, étant déjà entamé, n’était pas à prendre en compte et que le délai de six mois devait s’étendre de Khoiak à Pachons.
En savoir plus

12 En savoir plus

Etude structurale des complexes de Pu(IV) / N,N-dialkylamides

Etude structurale des complexes de Pu(IV) / N,N-dialkylamides

Les 16 èmes Journées Scientifiques de Marcoule 1er – 2 juin 2016 Document propriété du CEA – Reproduction et diffusion externes au CEA soumises à l’autorisation de l’émetteur Les analyses EXAFS et DRX montrent que la coordination du Pu(IV) avec les amides à chaine linéaire est identique en solution et en phase solide (Figure2, modèle a). Pour l’amide à chaine ramifiée la structure de coordination est plus difficile à établir sans ambiguïté. Des calculs de DFT ont été réalisés sur une série de structures de coordination potentielles et les paramètres de structure et facteurs de Debye-Waller dérivés ont été utilisés pour simuler les spectres EXAFS expérimentaux sans paramètres ajustables. La comparaison des spectres expérimentaux et théoriques a permis de déterminer la structure de coordination des complexes Pu-DEHiBA et ainsi de mettre en évidence la formation de complexes de sphère externe avec un ligand protoné (Figure 2, modèles c et d) 3 . Les résultats de cette étude structurale font l’objet d’une publication récemment acceptée dans Inorg. Chem. ; et cette méthodologie, qui consiste à comparer des spectres EXAFS calculés (sans paramètres ajustés) à partir de résultats de chimie quantique au spectre expérimental, constitue un nouvel outil d’intérêt pour accéder à la spéciation en phase organique.
En savoir plus

3 En savoir plus

Of Arthour and of Merlin (IV)

Of Arthour and of Merlin (IV)

Also þai in þe sege lay Fiue barouns com on a day Þat hadde ben wiþ Fortiger & seyd to Vter Pendragoun þer Al hou Merlin was ybore. & hou messangers him ȝede fore, Hou he [r]

14 En savoir plus

Show all 3624 documents...

Sujets connexes